Décidément, le monde ne tourne pas rond (quoique les espagnols semblent décidés à l’arrondir ^^):

Une discothèque espagnole de Valence (est) a déclenché la colère des pouvoirs publics en annonçant son intention d’organiser une tombola dont le prix sera une chirurgie plastique d’augmentation mammaire.

Sur fond de musique électronique, la discothèque Pacha annonce sur son site internet une soirée « Pretty Woman » le 5 décembre : « Hommage à la femme. Achète ta place et participe au tirage au sort pour une augmentation mammaire ».

Pour une entrée de 20 euros, les clientes peuvent ainsi postuler à une pose d’implants mammaires d’une valeur de 4.500 euros, qui serait effectuée par l’un des meilleurs spécialistes, anonyme, de la région.

Les pouvoirs publics espagnols, gouvernement central et région de Valence, se sont insurgés contre cette offre promotionnelle « sexiste ».

Le ministre socialiste de la Santé et de la Consommation, Bernat Soria, a annoncé l’ouverture d’une enquête, soulignant que la chirurgie réparatrice était régie par les autorités sanitaires.

La responsable conservatrice du département Santé de la région autonome de Valence, Lourdes Bernal, a exprimé « sa totale indignation en tant que femme et responsable sanitaire ».

Elle a exigé de la discothèque le retrait de son initiative qui « porte atteinte à la dignité des femmes » et des excuses publiques.

La responsable a annoncé que son administration envisageait l’ouverture d’une enquête administrative et que ses services juridiques examinaient les sanctions envisageables.

Source: AFP

Advertisements